Test de la Squirt BGA 2.0

462 visiteurs sur le site | S'incrire

Accédez aux coordonnées de l’ensemble des techniciens professionnels recommandés par logic-sunrise 20 derniers dossiers et tutoriaux

Apres vous avoir proposé les tests du programmateur Squirt (disponible à cette adresse) puis par la suite, le test de la Squirt BGA 1.2 (disponible à cette adresse), je reviens de nouveau vers vous pour cette fois-ci, tester la Squirt BGA 2.0. Alors que le RGH est complet et fonctionnel sur toutes les Xbox 360 du marché actuel, la scène s'est mise au ralenti. La TEAM Squirt est toujours et nous livre une nouvelle version de sa puce qui passe donc version 2.0.

 

Sommaire :

1) La puce

2) Installation de la puce

3) Programmation de la puce

4) En action

5) Conclusion

 

1) La puce

 

Livré dans un petit sachet, avec seulement une nappe. Le package n'est pas terrible, comme toujours, il manque les fils pour l'installation. C'est pas important au plus au point, mais c'est toujours un petit plus. De même, il n'y a pas de petit double face pour fixer confortablement la puce. Peu importe, la puce est là, on déballe la bête :

 

 

Au premier coup d'oeil, on remarque vite la propreté ! C'est beau, bien organisé et bien soudé ! Le PCB est épais et inspire confiance. On voit aussi pas mal de pastilles qui ne font qu'attendre notre fer à souder :)

 

 

On s'attarde un peu sur la puce, et on voit quelques novueautés ! En bas à droite, des points alternatifs pour le Post TIMIER et RST Timer. Très intéressants ces ajouts, on comprendre par la suite à quoi ils servent...

 

 

 

A gauche de la puce, on voit que le "spi intégré" est toujours présent. Impeccable ce point car c'est, à mon gout, un des points forts de cette puce depuis le dé part.

 

 

Retournons la puce... Nous y découvrons encore une "nouveauté". Un vrai port JTAG pour programmer la puce avec tous les programmateurs du marché. Ceux qui ont essayé les anciennes version de la puce savent à quel point ce fut compliqué de programmer la Squirt sans le Squirt Programmer officiel...

 

 

2) Installation de la puce

 

Avant tout, si vous comptez programmer la puce avec un programmeur autre que celui de Squirt, programmez dès maintenant votre puce. Une fois fixée, ca sera impossible :)

 

Comme toujours, à  vous de fixer la puce. Utilisez du double face pour la fixer de manière à bien isoler le dos de la puce. Pour ma part, possédant un Squirt Programmer, je soude aussi les fils pour le Spi intégré ;)

Si vous n'avez pas de programmateur Squirt, vous n'avez pas besoin de les souder.

 

 

Ensuite, soudez vos fils selon les diagrammes ci-dessous :

 

Diagramme FAT RGH 1

 

 

Diagramme FAT RGH 2

 

 

Diagramme Trinity

 

 

Diagramme Corona

 

 

Dans mon cas, pour le test, il s'agissait d'une Xbox 360 Trinity.

Contrairement aux autres puces, on ne s'occupe pas de la taille des câbles !!

On utilisera juste un fil un peu plus épais pour le +3.3v et le GND.

 

 

3) Programmation de la puce

 

Pour programmer la puce, j'utilise AutoGG disponible à cette adresse

Dans mon cas, je relis la nappe fournie dans le sachet à mon programmateur Squirt.

Si vous n'en n'avez pas, vous soudez les fils de votre programmateur au dos de la puce, tout simplement.

 

 

Lancez AutoGG et cliquez donc sur Programmer le Glitch :

 

 

Vous tomberez donc sur une fenetre dans laquelle vous devrez choisir le type de console et le type de RGH.

 

 

Ensuite, vous devrez choisir quel fichier vous souhaitez utiliser pour programmer votre puce. Une nouvelle fenetre s'ouvre vous laissant le choix :)

 

 

Une fois votre puce programmée, une LED bleue s'allume sur votre puce. Cela indique que la programmation s'est bien déroulée.

 

 

A présent, vous pouvez déjà testé si votre montage fonctionne.

Vous aurez aussi un premier aperçu du temps de boot comme ça.

 

4) En action

 

Tout est prêt, vous avez crée votre nand RGH, votre montage est complet. On lance la Xbox 360 et on patiente... Parfois, c'est très rapide sans toucher à rien, parfois, il faut bidouiller la longueur des fils pour avoir un boot correct (j'appel un boot correct un démarrage de la console sous 20 secondes, à chaque coup, que se soit à chaud comme à froid).

Si c'est bon, tant mieux pour vous, refermez votre console et amusez bien :)

 

En revanche, si le boot est capricieux, instable, on a une solution pour vous !

Souvenez, au début du test, je vous parlais de Post TIMER et RST TIMER.

Ils vont nous servir pour améliorer / optimiser les temps de boot ; il s'agit de valeurs alternatives pour le point CPU_RST et POST_OUT.

Dans mon cas, j'ai dessoudé le RST du haut de la puce et je l'ai testé à différents endroits, en bas à droite. Avez la 3ème valeur, j'ai un boot sous 10 / 15 secondes, parfait ! A vous de choisir au mieux selon votre cas.

 

 

Par la suite, vous pouvez encore peaufiner en modifiant de la meme façon le POST_TIMER.

 

5) Conclusion

 

Difficile de faire une conclusion pour ce test, je suis partagé ! Dans le fond, en terme de fonctionnalité / résultat final, la puce est au top. Elle fait ce qu'on lui demande, et elle simplifie au mieux les choses. Si on est équipé du matos Squirt, c'est une merveille et c'est beaucoup plus pratique de dessoudez un fil et le mettre un cran en dessous pour avoir un bon boot que de jouer à le couper tous les 1 centimètre, coup par coup !

 

- Package très vide

- Le prix face à d'autres puce comme la X360Run

 

+ La qualité de fabrication

+ Les fonctionnalités avec le couple Squirt Programmer

+ Compatible avec toutes les Xbox 360 (y compris FAT)

+ Compatible Dual NAND (voir PDF sur le site officiel)

 

Un peu moins cher et je n'aurais aucune hésitation, ca serait LA PUCE pour le glitch ! La TEAM a encore fait du bon travail, bravo ! ;)

 

Vous pouvez la précommander dès maintenant sur le 

Posté : samedi 29 mars 2014, 21:48 par Yoshee.
29 mars 2014, 23:31
Approuver ce commentaire (+1)
Merci a toi pour le tuto, ca donne envie de testé
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 00:00
Approuver ce commentaire (+1)
Super tuto très complet ;)
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 00:02
Approuver ce commentaire (+1)
Merci pour la review.

Si y avait pas la run je serais grandement tenté.

En tout cas la team fait du bon taff.
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 01:27
Approuver ce commentaire (+1)
Et qu'est ce que ça donne sur une FAT en RGH2 ?
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 01:37
Approuver ce commentaire (+1)
Yoshee toujours au top ;)
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 01:51
Approuver ce commentaire (+1)

Une bonne puce mais elle ne fait pas le poids  face à une run je trouve, en plus elle est largement plus chère.

Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 06:06
Approuver ce commentaire (+1)
merci
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 08:51
Approuver ce commentaire (+1)
Merci Yoshee , très belle reviews , très belle puce , comme tu dit si tes esuipé en squirt c'est une merveille , par contre spi intégrer mais non compatible corona 4G !Il faut toujours le module à part.
Vous avez les prix a peut près ? A 3 euros près ? On on parle pas de la x360 run les mec elle est hors compétition , cette puce a tout dévasté niveau rapport perf /prix lol
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 09:00
Approuver ce commentaire (+1)
+1
Merci pour la review

si la team avait fait la packaging nickel avec cette puce
malgré le prix , elle serait au top.
car les points Post TIMER et RST TIMER sont bien pensé
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 10:06
Approuver ce commentaire (+1)
Belle puce qui marche nickel, merci
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 10:26
Approuver ce commentaire (+1)
Quelqu'un la déjà tester sur une Fat en RGH2 ?
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 10:28
Approuver ce commentaire (+1)
Merci pour le tuto très clair
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 11:58
Approuver ce commentaire (+1)
nikel merci yoshi
Répondre à ce commentaire
30 mars 2014, 15:56
Approuver ce commentaire (+1)
Ca va être vraiment cool :D

trés bon travail
Répondre à ce commentaire
31 mars 2014, 01:29
Approuver ce commentaire (+1)
Sur la squirt 1.2 y a les points de programmation aussi sous la puce il ne manquait que le vcc qui lui était prit sur le pont classique sinon merci pour la review.
Répondre à ce commentaire
31 mars 2014, 07:28
Approuver ce commentaire (+1)
Merci Yoshee pour ton test et point de vus.
Si je devais la tester j'opterai certainement pour un RGH2 FAT, c'est là que j'attends du résultat.
Malgré tout cette puce est propre comme tu le souligne, y'a de la place... Prochainement ! ;)
Répondre à ce commentaire
31 mars 2014, 10:38
Approuver ce commentaire (+1)
merci pour le tuto super interessant
Répondre à ce commentaire
31 mars 2014, 17:08
Approuver ce commentaire (+1)
Merci pour le test ;)
Répondre à ce commentaire
31 mars 2014, 18:48
Approuver ce commentaire (+1)
En RGH 2 console fermée: Testé plus que positif ;)
Fat RGH 2 sur Falcon et sur Jasper récalcitrante ici:


Bonne puce
Répondre à ce commentaire
31 mars 2014, 19:07
Approuver ce commentaire (+1)

Apparemment le temps de boot est très aléatoire sur les FAT, merci pour le teste pp_ricket ;)

Répondre à ce commentaire
31 mars 2014, 20:57
Approuver ce commentaire (+1)
Super tuto ùerci ;)
Répondre à ce commentaire
01 avril 2014, 12:05
Approuver ce commentaire (+1)
+1
Chronos une moyenne de 3 reset sur une rgh2 refermée et avec le lecteur, tu trouves ça aléatoire ?

gg pp_ricket t'es dans quel coin ?
Répondre à ce commentaire
01 avril 2014, 19:41
Approuver ce commentaire (+1)

Apparemment le temps de boot est très aléatoire sur les FAT, merci pour le teste pp_ricket ;)


Le glitch en lui même est aléatoire que ce soit sur n'importe quelles types de Xbox et en RGH2 encore plus,
Là on est tous les boots en max 40 secondes moi je trouve ça top.

Chronos une moyenne de 3 reset sur une rgh2 refermée et avec le lecteur, tu trouves ça aléatoire ?

gg pp_ricket t'es dans quel coin ?


De la cité ardente ;) de Liège

Oui car entre le total ouvert comme on a déjà vu des vidéo ça marche de tonnerre et le refermer :( c'est du noir au blanc et c'est pas peu dire.
Elle est tout même capricieuse cette puce j'ai du gratté un peu tout même ;) en plus sur la vidéo des bads blocks mal placés avec une nand sans bad block ça doit être: Rock and Roll :)
Répondre à ce commentaire
11 novembre 2014, 04:16
Approuver ce commentaire (+1)
j'avais pas suivi les news,ma puce dgx transformé en rgx déconne pas mal teste soudure test les pistes se décollent
ici ont as quant même plus de droit a l'erreur vu le nombre de pastilles cpu rst et post out,et je confirme que les anciens modèle sa merdait grave a programmer via lpt normal
Répondre à ce commentaire
Cliquer ici pour continuer sur le forum
Envoyer